Résidence à la Maison du Peuple de Pierre-Bénite(69)

Mar 31, 2021 | Uncategorized | 0 commentaires

La compagnie a terminé ce vendredi 19 mars une semaine de résidence à la maison du peuple de Pierre Bénite. Pour clôturer cette semaine de travail, une représentation des «4 mousquetaires épopée pop » a pu avoir lieu devant une vingtaine de professionnels.

Durant cette période de travail, Floriane Durin, Carl Miclet, Marianne Pommier et Laurent Secco, ont continué le travail sur leur adaptation de l’œuvre iconique d’Alexandre Dumas. Après une première session de création en octobre à Salaise sur Sanne, les 4 comédiens accompagné de Rémi Selles ont peaufiné le spectacle.

répétition

Un véritable collectif autour de La Douce

La semaine a débuté avec la présence de Laurent Péju, le compositeur des 10 chansons originales. Celui-ci a donc fait répéter les morceaux aux comédiens chanteurs. Mousquetaires, épopée pop, l’inconstance de Constance, Milady… Chaque chanteur est passé au plateau afin de chercher et trouver son interprétation de ses tubes en puissance. Inspiré des génériques des dessins animés des années 80 (De Ulysse à l’inspecteur gadget en passant par les Cités d’or), ces refrains sont des pièces centrales du spectacle..
Sous l’œil de Gilles Najean, avec Rémi Selles aux manettes, l’équipe de la Douce a enchainé les séquences de travail (filage, italienne, réécriture des dialogues).

Dans les conditions d’accueil parfaites de la maison du peuple de Pierre Bénite, les comédiens de la Douce avait également convié Andréa Abbatangelo pour un premier regard sur une création lumière. Le créateur , applaudira l’équipe à la fin d’un filage en qualifiant le spectacle d’un mot dont lui seul a le secret « exababébérant » soit un mélange de spectacle exubérant et extraordinaire .
Enfin, puisque que, pour diffuser son spectacle, les images sont indispensables ; Philippe Nesme, vidéaste venu travailler sur une base de teaser et Julien Papillard, photographe étaient également présents cette semaine.

Objectif saison 21-22

La représentation donnée pour les professionnels et l’équipe du théâtre a donné lieu à un joyeux moyen. Toutes les personnes présentes ont salué la qualité du jeu des acteurs, la proposition joyeuse entre grand texte et culture pop. Après 1h10 de feu d’artifice entre rires et combat contre les ruses du cardinal, c’est autour d’un verre et de bonbons colorés, que les comédiens, l’équipe de Sihem Zaoui et les programmateurs se retrouvaient. Quelques contacts ont d’ores et déjà été pris pour la saison prochaine. C’est donc le début de l’épopée (pop ?) pour ces 4 mousquetaires et cela nous réjouit.